Cabinet dentaire : Parodontologie Implantologie Esthétique

Docteur Lounis MIMOUNE

Le tabac peut être à l’origine de sérieux dégâts sur votre santé bucco dentaire.

Les composants présents dans la cigarette vont modifier la réponse normale des tissus aux agressions extérieures.

La nicotine va créer un rétrécissement des vaisseaux qui irriguent la gencive et l’os. Par conséquent, la quantité de sang qui arrive dans ces tissus est amoindrie. La réponse à une agression sera donc plus lente tout comme le temps de cicatrisation après chirurgie.

Les goudrons peuvent entraîner une leucoplasie, pathologie précancéreuse de la muqueuse buccale qui se caractérise par la formation d’une plaque blanche à la surface de la gencive.

Le monoxyde de carbone cause une baisse de transport de l’oxygène ce qui va provoquer une asphyxie des tissus.

Le tabac modifie également l’environnement buccal :

  • La fumée va provoquer une sécheresse buccale. La salive permet de protéger les dents contre les attaques acides et les agressions bactériennes. Présente en quantité réduite, la salive ne protège plus les dents.
  • Le pH salivaire devient plus acide.
  • Les composants salivaires vont être diminués tels que certaines défenses immunitaires et certaines enzymes.
  • La plaque dentaire qui s’accumule au col des dents est présente en plus grande quantité. De plus, les germes qu’elle contient sont beaucoup plus virulents que le patient non fumeur. Ce phénomène est dû à l’augmentation de température dans la cavité buccale.
  • Certaines cellules composant l’os et la gencive vont avoir des difficultés à se multiplier. Les remaniements au niveau tissulaire en seront donc perturbés.

En cas d'implant dentaire ou de traitement parodontal, il est important d’arrêter de fumer pour optimiser les résultats et mettre toutes les chances de son coté. 

Docteur Lounis Mimoune, Chirurgien dentiste 75017