Cabinet dentaire : Parodontologie Implantologie Esthétique

Docteur Lounis MIMOUNE

On parle de parodonte pour désigner les tissus de soutien de la dent : l’os, la gencive, le ligament alvéolaire et le cément.

Les maladies parodontales sont les pathologies qui touchent ces tissus de soutien. Il existe 2 groupes de pathologies :

1/ La gingivite

Il s’agit du processus pathologique qui affecte uniquement la gencive sans atteindre les autres tissus de soutien.

La cause principale est la présence de plaque dentaire. Celle ci est composée d’espèces bactériennes hautement organisées qui agissent en symbiose. Ces bactéries sont virulentes par leur capacité à coloniser la gencive et les dents, leur facilité à esquiver les défenses de l’organisme ainsi que leur capacité à léser les tissus.

D’autres causes viennent s’ajouter :

  • Le tartre : Il s’agit du dépôt de plaque dentaire qui s’est minéralisé grâce à la salive
  • L’encombrement dentaire : Les problèmes de chevauchement des dents empêchent le brossage efficace et l’élimination des bactéries
  • La respiration buccale : Elle entraine une sécheresse buccale donc le dépôt bactérien adhère plus facilement
  • Des soins inadaptés : certains composites ou amalgames débordants peuvent créer des niches bactériennes et empêchent l’hygiène bucco dentaire

Les symptômes sont :

  • Une gencive rouge, gonflée et qui saigne
  • Des douleurs gingivales inconstantes
  • Une halitose plus ou moins prononcée (mauvaise haleine)

 

C’est le principal type de gingivite (90% des cas)

Le traitement est le nettoyage par un détartrage polissage ainsi qu’une prescription permettant d’améliorer l’hygiène bucco dentaire.

Il existe d’autres types de gingivites :

  • La gingivite gravidique pendant la grossesse due aux modifications hormonales chez la femme enceinte.
  • La gingivite associée au diabète
  • La gingivite associée à la puberté
  • La gingivite associée à la prise de contraceptifs oraux
  • La gingivite lié à la prise de médicaments (hydantoines, immunosuppresseurs, inhibiteurs calciques)

2 / La parodontite

C’est un processus pathologique qui affecte tous les tissus de soutien de la dent.  La cause principale est toujours la plaque bactérienne. En effet, la parodontite est une gingivite qui a évolué.

D’autres facteurs aggravants peuvent venir s’ajouter :

 

  • Le stress : L’hormone du stress provoque une baisse de la vascularisation  induisant une nécrose des tissus.
  • Le tabagisme : Les goudrons viennent irriter les tissus et la nicotine entraine une baisse de la vascularisation.
  • Les maladies générales : Une baisse des défenses immunitaires chez un sujet fragile n’aide pas au combat contre la parodontite.

 

Les signes sont :

  • Une gencive rouge, gonflée qui saigne
  • Des douleurs gingivales inconstantes
  • Une halitose (mauvaise haleine)
  • La présence de poches parodontales mise en évidence par le chirurgien dentiste. La poche parodontale est le fait que la gencive n’adhère plus à la dent, créant un espace entre la gencive et la dent.
  • La mobilité dentaire
  • La perte osseuse révélée à la radiographie

La parodontite n’est pas une fatalité. Prise à temps, elle peut être stabilisée. Dans le cas contraire, elle mène inexorablement au déchaussement et à la perte des dents.

Le traitement est un assainissement parodontal. Il s‘agit du nettoyage de la gencive ainsi que des racines à l’aide de curettes ultrasoniques. Une désinfection avec une solution antiseptique permet d’ajouter une action chimique au traitement. Dans certains cas, il est possible d’utiliser des antibiotiques locaux en gel directement sur les sites infectés.

Comme pour la gingivite, une prescription est indispensable pour le maintien de l’hygiène buccodentaire afin d’éviter le retour de la maladie.

Docteur Lounis Mimoune, Chirurgien dentiste 75017